Taille du texte :
A | A+ | A+
Vous êtes ici : Accueil > Gestion économique et financière > Audit

Audit gestion d'entreprise

L'Audit de gestion d'entreprise doit permettre de comprendre comment lire et décripter d'un point de vue économique et financier les documents comptables d'une entreprise.

C'est un état des lieux qui permettra de se faire une idée de la situation de l'entreprise à l'instant de l'intervention, mais aussi par son passé.

C'est également un diagnostic qui permet de connaître les points forts, et les points faibles de l'entreprise.

L'audit permet de se poser les vraies questions, comme : la croissance est -elle toujours rentable ?

L'audit se divise d'une manière générale en 5 grands chapitres :

1/ Audit de la santé financière, celui-ci repose sur une triple conception du bilan, et de l'équilibre financier qu'il exprime :

La conception patrimoniale :

Jusqu'au début des années 1970, les règles de l'orthodoxie financière étaient celles de la conception patrimoniale de l'entreprise. Conception centrée sur la solvabilité et la liquidité.

L'équilibre financier de l'entreprise, sa capacité à couvrir ses engagements exigibles par ses actifs liquides.

La conception fonctionnelle :

A partir du premier choc pétrolier, l'analyste s'est interrogé, avec retard, sur l'origine des difficultés de trésorerie des entreprises confrontées au financement de besoins permanents liés à leur fonctionnement courant.

La conception « pool de fonds » :

Le renforcement de la part des fonds propres dans les ressources de l'entreprise a redonné une place majeure à l'actionnaire dans le financement de la croissance après des décennies d'économie d'endettement.

Les préoccupations ont ainsi été dirigées vers la rentabilité fondée notamment sur les arbitrages « rentabilité-risque » opérés lors des décisions d'investissement et de financement.

2/ Audit de la stratégie commerciale : A travers l'audit stratégique et commercial le consultant évaluera l'entreprise par rapport à son marché, ses clients et son positionnement par rapport à la concurrence.

> Une vision à long terme : chaque décision doit être prise dans cette vision

> Une vision à court terme : elle doit découler de la vision long terme

Un bon plan marketing doit tenir compte :

- Définir les attentes du marché en termes de fonctionnalités techniques, prix et service. Ceci conduit à l'élaboration d'un cahier des charges fonctionnel.

- Etudier l'environnement concurrentiel.

- Définir et concevoir le produit en fonction du cahier des charges, mais aussi du savoir - faire de l'entreprise

3/ Audit de la performance des processus internes : Cette phase consistera à évaluer l'outil industriel. L'outil industriel est le nerf de la guerre d'une entreprise. C'est l'outil de travail des opérateurs, qui permet à l'entreprise de fabriquer ses produits.

> Vérifier l'ordre, la propreté et la sécurité

> Etudier les flux : les flux non optimisés sont générateurs de coûts non productifs, tels que les manutentions inutiles.

> La politique d'investissement : des investissements inutiles peuvent avoir des conséquences désastreuses.

4/ Audit du potentiel humain : Il est d'usage d'affirmer que les organisations réussissent grâce aux hommes, et non grâce aux systèmes.

Certaines formes pourront être abordées, ou recommandées en fonction de l'entreprise :

> Le process communication : management individualisé

> L'analyse stratégique et le sociogramme : pouvoirs et motivations des divers acteurs.